QU’EST-CE QUE LE TAEKWONKIDO® ?

 

En 1985, le Grand-Maître vietnamien Michel Morlon, directeur technique du Taekwondo dans les années 80 et karatéka de renom, décide de créer le KHIDO (KIDO). Ayant passé 45 ans de sa vie à étudier les différents arts martiaux : le Karaté, le Taekwondo, le Kung-Fu, le Judo, etc., le GM Michel Morlon en est arrivé à finaliser une synthèse qui permet de se connaître soi-même, de pouvoir maîtriser les techniques et non d’être maîtrisé par elles.

 

A partir du Khido, deux experts français Maître Rémi Mollet et Maître Jean-Laurent Taddeï, médecin spécialisé dans le sport, ont ajouté leur vécu technique et ont fait évolué le Khido en y introduisant notamment des techniques de Taekwondo, de Hapkido, de Gumdo (sabre) et d’autres martiaux.

 

Le Taekwonkido est une école particulièrement complète et dynamique qui axe son travail sur le combat réel et l’autodéfense. Deux aspects sont principalement développés : une recherche de la force maximale fondée notamment sur l’utilisation de l’énergie cinétique et de principes physiques ; un travail réaliste de l’autodéfense qui passe par l’utilisation d’une grande palette technique : clés, projections, contrôles articulaires, étranglements, low kicks, coups de poing au visage, coups de coude, coups de genou, etc.

 

La compétition de Taekwonkido autorise les coups de poing au visage, les amenées au sol, les clés de poignet, les projections, les coups de pied au corps et à la tête. Le KO est autorisé mais des protections intégrales le rendent malgré tout difficile. Le Taekwonkido se veut être aussi une méthode éducative prônant des valeurs telles que le goût de l’effort, le respect et la courtoisie.

 

Le terme SINKIDO est l’appellation de la FFKDA avec pour expert référent, le Grand Maître Michel Morlon.